Première page Google en 4 jours.


APPRENDRE LA VIDÉO - MONTAGE VIDÉO - MARKETING - BLOGGING - Tout savoir avec Conceptionvidéo.fr

Comment être sur la 1ière page de Google et Bing en 4 jours seulement ?

4 articles, 4 jours, et déjà présenté sur les premières pages des 2 plus gros moteurs de recherches, sur une expression « créer un blog vidéo ».

4 jours premiere page google

Clic pour agrandir.

4 jours premiere page bing

Clic pour agrandir.

Ma méthode fonctionne à la perfection.

En 4 jours seulement je suis présent sur la première page, en bas, sur une expression clé que les gens recherchent, alors que je viens seulement de lancer mes publications sur cette expression.

Sur mon blog, je n’ai jamais parlé de « créer un blog vidéo ». C’est nouveau.

J’ai mis du temps à développer la méthode idéale, qui marche, et si tu veux en profiter, elle se trouve ici : créer un blog vidéo.

C’est tellement important.

Je le répète à chaque fois, mais c’est tellement important.

Tu dois impérativement te différencier des autres blogs.

Tu dois créer un blog vidéo, car la vidéo intégrée à ton blog sans passer par Youtube, va apporter de la nouveauté, ce qui ne se trouve pas ailleurs.

Arrête de bloguer vieux.

C’est débile de continuer à bloguer comme avant, alors qu’en 2017, tout à évolué, tout à changé.

C’est comme si tu conservais ton téléphone des années 70 avec le fil, alors que tu as à ta disposition des mobiles que tu mets dans la poche.

Le truc à ne jamais faire.

Te la péter avec des termes techniques pour te valoriser.

« Nous sommes en adéquation homme projet sur l’amplitude contextuelle de l’engagement ISO 9001 14001 … »

« Le chroma key est adapté à la vidéo Corporate évènementielle … »

« ASAP »

Explique les choses, traduis les mots compliqués, arrête les abréviations qu’on ne comprend pas.

Si tu t’adresses à des débutants, tu m’étonnes qu’ils n’ont pas envie de te suivre ou de te lire.

« Et ma voiture dégage de la puissance par admission des rondelles du carter de boite… »

Le truc à faire.

C’est de continuer ou de reprendre ton blog, et de bloguer différemment que les autres.

Si tu réfléchis 5mn, tu peux facilement comprendre que celles et ceux qui te lisent n’ont pas envie de lire une encyclopédie.

Imagine si tu parlais à tes amis avec un discours comme une notice d’utilisation ?

Imagine si tu cherches l’âme soeur et que tu lui parles comme un dico.

Et si tu avais un blog, un peu comme ton propre réseau social privé, où seulement toi pouvais dire ce que tu penses.

Où bien ton journal intime ?

Ce que veulent voir tes lecteurs, ou tes auditeurs en vidéo, c’est bien ce que tu fais, ce que tu vis, ce que tu rates, ce que tu as comme projet, comment tu fais pour mettre en place tes projets.

Les gens veulent entrer dans ton intimité, pour mieux te connaitre.

C’est logique.

Tu as mis du temps à trouver des vrais amis.

Ca c’est construit sur la confiance, sur des choses plus intimes.

C’est magique.

L’humain est conditionnable.

C’est scientifiquement prouvé.

Regarde, les gens sont conditionnées sur les réseaux sociaux, sur la télé, sur la pub, dans les torchons de paparazzi, pour voter pour quelqu’un CONTRE quelqu’un d’autre, à manger Bio, à faire ceci ou cela.

Dès l’école, on te conditionne, à bien travailler pour avoir un diplôme.

On ne t’apprend pas à trouver un travail.

On te conditionne à respecter la sonnerie.

On ne te dis pas que tu es libre de vivre comme tu l’entends.

On te conditionne à faire un devoir sur un philosophe que tout le monde étudie.

On ne te demande pas d’en prendre l’essence et d’en faire ta propre philo.

On ne te dit pas comment être heureux, joyeux, content, souriant, gentil, malin.

On ne te dit jamais que tu as toutes les ressources en toi pour devenir quelqu’un d’exceptionnel.

On te dit surtout de ne plus rêver, de ne plus croire au père Noël.

Et la vie se charge de te rappeler que si tu n’es pas comme les autres, si tu es moche, que tu es gros, et que si tu fais autrement, on va te regarder bizarrement et te juger comme marginal.

Être marginal, c’est ne pas être un mouton.

Être un marginal, c’est être en dehors de ce que font tous les autres.

C’est ne pas être d’accord avec les mêmes valeurs que les autres.

Ce n’est pas forcément être en dehors des Lois, mais c’est de faire ce que tu es de mieux.

C’est de te réaliser malgré tous les conditionnements que tu as reçu un jour.

C’est de te libérer des effets néfastes des pollutions de ton cerveau, comme les réseaux sociaux à polémiques.

Comment libérer le marginal qui est en toi ?

Pose toi 5mn à une table, et note sur un morceau de PQ les 10 choses que tu ne veux plus faire dans la vie.

Les choses qui te font mal.

Les choses qui ne te donnent pas envie de te lever le matin.

Les choses que tu refuses de subir une journée de plus.

Cherche un moyen de ne plus faire ce que tu détestes le plus.

Ensuite, en face de toutes ces choses horribles qui t’empêchent de vivre libre et heureux, trouve un moyen, une solution ou un projet pour petit à petit supprimer ce qui ne te convient plus.

Pour ton blog, c’est pareil.

Réfléchi à ce que tu voulais en faire au début ?

Réfléchi à ce que tu aurais aimé en faire si tu n’avais pas lu et répété les mêmes choses que les autres, où ce que tu as lu, et relu, et re-relu sur Facebook que tu as relayé, où tu as mis un pouce en l’air, et qui ont conditionné ton esprit à y croire dur comme fer, que c’était la vraie vérité.

Ton cerveau n’est pas une poubelle.

Tant de gens laissent leur cerveau en mode éponge, absorbent toutes sortes d’informations inutiles, mais surtout, sont conditionnées involontairement par des gens peu scrupuleux, sachant comment manipuler les autres.

Visuellement, la vidéo peut faire des dégâts, et pas seulement sur les plus jeunes.

L’écrit est une arme, c’est bien connu.

Et toi, quel déchet as-tu épongé récemment dans ton cerveau ?

Si tu blogues, tu vies.

Sur ton blog, comme tu le vois, tu es libre, de dire ce que tu veux.

Ce n’est pas pour être irrespectueux, mais c’est pour dire les choses que tu ne pourrais pas dire ailleurs.

Tu n’as pas la même contrainte que sur les réseaux, et tu as d’autres avantages.

C’est toi qui choisi, texte, image, vidéo, audio, tu as le libre choix d’utiliser le média que tu veux, où tu le veux et quand tu le veux.

Tu peux faire un mix, tu peux mélanger, tu peux varier, uniquement chez toi, sur ton blog vidéo.

Ton blog c’est ta boutique, c’est ta tanière.

Tu places les choses où tu veux.

C’est à toi de faire le ménage.

Personne ne rentre dans ta tanière, c’est interdit.

Alors, même si c’est un blog professionnel, que veux-tu faire de ton blog ?

Un truc sans goût ou un truc qui a du goût ?

Si c’est pour faire ENCORE comme le millionième blog technique, autant mettre des liens vers tes concurrents qui ont déjà fait un écrit ou une vidéo qui parle ENCORE de la même chose, de la même façon.

Trouve des nouvelles façons de faire, de dire, de filmer, de crier, d’hurler, de sourire, d’aimer, et d’apprécier.

Qu’est-ce que tu préfères ?

Une personne dans la rue qui te sourit ou qui tourne la tête pour ne pas te sourire ?

Sur ton blog, c’est pareil, si tu te forces à sourire, à écrire, tu ne donnes pas envie d’être lu.

Egaré, je me suis !

Bon je sais l’article parle de la première page de Google et bing.

Mais, le rapport est établi.

Si tu te fais plaisir en bloggant, tu n’as plus aucune difficulté à prendre ta plume (ou ta souris) pour faire tes contenus.

Et c’est l’essence de ton blog, ce qu’il en dégage, c’est un peu de toi, ça doit sortir de ton cerveau créatif, et n’ont pas seulement les trucs que l’on t’as encré jour après jour sur les réseaux ou ailleurs.

A plus, Eddy.

Pour créer un blog vidéo ou changer ta façon de faire, rejoins le clan des Blogueurs en vidéo.


Groupe privéGROUPE PRIVÉ toutes les nouvelles formations de la semaine incluses.

- TOUT SAVOIR SUR LA VIDÉO EN CLIQUANT ICI.

- TOUT SAVOIR SUR LES TECHNIQUES MARKETING EN CLIQUANT ICI.