Comment avoir un blog rémunéré ?


Promotion en cours pour apprendre la vidéo, en cliquant ICI.


Comment savoir si on va gagner sa vie avec son blog ?

Vous devez absolument connaitre certains critères pour avoir une chance de réussir avec votre blog.

Mais ce ne sont pas uniquement les critères que tout le monde va vous raconter.

Les critères que l’on vous balance habituellement du style :

  • Age moyen de votre clientèle cible.
  • Son sexe.
  • Sa localité.
  • Sa classe sociale.
  • S’il travaille.

Et pourquoi pas la couleur de son slip, aussi ?

Parce que ce n’est pas suffisant, ça ne va pas t’aider du tout.

C’est comme les gens qui te disent qu’il te faut créer un avatar du client type.

Les critères primordiaux à connaitre sont :

  • Le niveau de conscience de vos prospects (il y en a 4)
  • S’ils ont déjà dépensé du temps et/ou de l’argent dans votre domaine.
  • Où est-ce qu’ils recherchent.
  • Comment ils recherchent.
  • Est-ce un des besoins primitifs ou pas.

Ne croyez pas tout ce que l’on peut vous raconter sur internet !

Ne vous y trompez pas.

Si vous faites l’impasse sur ce genre de critères, ça ne sert à rien de vous lancer dans un blog ou dans autre chose, en espérant qu’il va vous rémunérer.

Sur internet, on va vous raconter tout et surtout beaucoup de n’importe quoi.

Il y a une flopée de bidouilleurs, qui viennent à peine de sortir des jupons de leur mère, et qui prétendent vous montrer comment diriger votre entreprise.

C’est peut-être ce qui vous est déjà arrivé, peut-être que vous avez succombé à une formation, d’une personne qui a recopié mot pour mot la méthode de quelqu’un d’autre.

Travail illégal.

Méfiez-vous, car c’est facile de créer un site ou un blog, voir une chaine Youtube, pour s’essayer à la vente, à la création de formation, au marketing.

Et vous l’avez sûrement remarqué, vous avez souvent affaire à des gens qui travaillent au black.

Il faut savoir qu’en France, non seulement il est interdit de travailler sans se déclarer, comme dans la plupart des pays, mais également que vous pouvez être tenu responsable pénalement de favoriser le travail dissimulé.

Pire encore, si cette personne accumule des dettes, ou a causé un accident, les autorités peuvent également vous considérer comme responsable à part égale, même si vous, vous êtes la personne la plus honnête qu’il soit.

On vous ment pour vous vendre.

Donc, beaucoup de personnes vont vous mentir uniquement dans le but de vous vendre leur produit ou leur formation.

C’est facile de dire : gagner 10000 euros avec ma méthode ou je vous rembourse.

Vu que sur internet tu n’as pas de frais de création, pas d’achats, c’est tout bénéfice.

Le risque est très faible.

Comment se méfier ?

Tout d’abord, n’achetez rien si on vous envoi directement sur une page de paiement, sans que vous ayez pu voir s’il s’agit bien de quelqu’un de réel, d’une entreprise.

Ensuite, sur un site ou un blog, vous devez pouvoir trouver les références de l’immatriculation de l’entreprise.

Puis, la plate-forme de paiement doit être sécurisée par un cadenas, et on le voit dans le lien HTTPS avec un S comme sécurisé.

Toutefois, tout le monde peut avoir un site en https. Les hébergeurs le proposent et Google le recommande.

Mais vous n’avez pas obligation d’avoir un site en totalité en mode sécu, il faut juste avoir la plate-forme de paiement sécurisée.

Donc méfiance, et si vous avez un doute, comme sur les vidéos youtube, où le présentateur vous met un lien dans la description, qui renvoie directement sur le paiement, n’achetez rien.

Vous faites comme bon vous semble, mais moi, perso, je fuis ces arnaques au black.

Si vous ne pouvez pas obtenir une facture derrière, comment voulez-vous justifier de la sortie d’argent ?

Comment être sûr de sa thématique ?

Etre sûr de sa thématique, du moins, ne pas se planter à coup sûr, c’est de réfléchir aux critères de choix de son business.

Tous les mauvais conseilleurs vont vous dire que vous devez choisir votre passion. Et que tout ira bien.

Sa passion est utile uniquement parce que l’on peut tenir sur la longueur.

Effectivement, tu ne vas pas parler ou écrire sur un thème qui te fait chier.

Mais ce n’est pas suffisant.

Si personne ne s’intéresse à cette passion qui vous dévore, si vous visez un public qui n’est pas conscient qu’il doit passe à l’action et dépenser de l’argent chez vous, alors, choisissez autre chose.

Les gens qui vous disent que votre passion va suffire sont des triples imbéciles.

Choisir sa thématique.

Alors là, j’étais surpris de voir des pseudos marketeurs vous conseiller des thématiques qui marchent.

La connerie du siècle.

Les thématiques qui marchent sont reprises par tout le monde.

Si vous vendez des chaussures comme tout le monde, sur internet, ou pire, un régime, une façon d’arrêter de fumer, vous êtes le millionième bisounours à croire en tout et n’importe quoi.

Si vous avez déjà reçu un PDF pourri vous montrant les thématiques dans lesquelles vous devriez-vous lancer, foutez-le à la poubelle.

C’est de la merde.

Y a pas d’autre façon de le dire, y pas d’autre façon de s’en débarrasser.

Ca n’a servi uniquement à vous piquer votre adresse email, pour vous vendre une formation copiée et recopiée des centaines de fois.

La seule thématique que vous devriez choisir, c’est celle où vous allez avoir des passionnés, des fans, qui vont vous suivre, vous supporter et vous défendre des critiques des autres.

C’est la seule valable. Mais personne ne peut vous la donner. Si vous n’avez aucune passion pour cette thématique, alors, vous abandonnerez en un mois.

Car rien n’est acquis, et vous devrez persévérer malgré vos échecs.

Choisir ses clients.

Si vous choisissez une thématique où tout le monde est déjà présent, comme les régimes, alors, la seule solution qu’il vous reste pour faire la différence, c’est le prix moins cher que vos concurrents.

Et vos concurrents en font de même.

Le choix de ses clients est primordial.

Il vaut mieux avoir peu de bons clients réguliers, que d’avoir des clients par opportunité qui ne recherchent que le prix le plus bas.

Car ce sont en plus les clients les plus chiants, qui vont vous emmerder tous les jours, parce qu’ils estiment que tous leurs est dû, et que vous n’êtes qu’un vendeur.

En France l’entrepreneur est le mal. Même les organismes qui te réclament ton fric, le font systématiquement en te menaçant à coup de rappel d’article de la loi contre les mauvais patrons.

Et la présomption d’innocence alors ?

Installer son blog.

Installer un blog est 100 fois mieux qu’un simple site vitrine qui ne sert à rien.

Et encore mieux qu’un site e-commerce, qui veut imiter Amazon, et où c’est perdu d’avance.

Le blog, WordPress, est le plus développé, le plus abouti, avec de très nombreux plugins gratuits.

Il n’y a pas mieux.

Il ne faut surtout pas passer par toutes ces plate-formes qui vont te vanter leur blog gratuit, si tu prends un compte gratuit, et ensuite, si tu veux travailler avec ton blog, il va falloir payer très chers les plugins additionnels.

Il y a pleins de gens qui ne veulent pas dépenser un centime pour créer un blog, mais c’est une BIG erreur.

D’ailleurs ces gens là n’iront jamais loin dans leur business. Un hébergement ne coûte pas cher. Pour 100 euros par AN, en espace illimité, il faut être une brèle pour choisir autre chose, qui s’avère par la suite, plus cher.

C’est comme les gens qui payent un abonnement sur Adobe pour un logiciel de montage vidéo. A la fin de l’année, tu l’as payé 2 fois le logiciel.

Faire de la vidéo.

Vous devez impérativement faire de la vidéo.

C’est le meilleur moyen de communication à l’heure actuelle, parce que 70% de la consommation mondiale de contenu est consommée en vidéo en 2017.

Vous devez publier des vidéos sur les réseaux sociaux, Youtube et Facebook, et laisser les autres réseaux aux loosers.

Vous devez intégrer vos propres vidéos nativement sur votre blog, sans passer par Youtube.

Car elles se référenceront sur Google, et il est stupide d’envoyer les visiteurs sur une plate-forme où vous n’êtes pas chez vous et dont vous n’êtes pas maître.

Et tous les marketeurs font ça, et perdent des centaines de prospects chaque jour.

Si vous avez déjà un blog, et que vous voulez savoir comment faire pour publier vos vidéos sans youtube, cliquez sur ce lien pour le découvrir.

Moderniser son blog.

Vous devez avoir un blog moderne ou le moderniser, afin qu’il ne ressemble pas à un vieux blog guirlandes qui clignote dans tous les sens pour que l’on clique sur les publicités adwords.

Je vous montre tout, de A à Z pour installer votre blog wordpress et/ou l’améliorer en le modernisant, en regardant la vidéo ici : Créer un blog vidéo qui marche.

Blogging avancé.

Si vous bloguez déjà, je vais vous aider à mettre en place ma nouvelle méthode pour positionner vos articles sur la première page de Google après seulement quelques jours.

Cette méthode j’ai mis plus de 6 mois à l’identifier, pour moi, pour obtenir des résultats.

Pour voir les 2 vidéos de cette méthode de blogging avancé, c’est ici.

Développez vos produits.

Le meilleur moyen pour gagner de l’argent et vivre de son blog, c’est de créer ses propres produits.

Si vous voulez réellement vivre de votre blog, de votre passion, sans dépendre de qui que ce soit, vous devez apprendre à créer vos produits. On peut le faire en 2 heures.

Ne croyez pas les imbéciles qui vous diront que ça n’a rien de compliqué, et qui vont vous donner une check-list de quelques points à suivre pour faire votre produit et le vendre.

Il existe une méthode qui offre des résultats.

Parce que créer ses produits de formations pour former les autres ne se fait pas à l’arrache.

Si vous voulez vraiment apprendre à créer vos propres produits en 2 heures, prêts à vendre, écoutez cette vidéo pour en savoir plus.

Je sais qu’il y aura toujours des ringards qui ne veulent que du gratuit, mais sachez bien que le gratuit n’a pas pour vocation de vous aider.

Quand on offre du gratuit, on ne dit pas tout, on créer un truc à la va vite. On s’en fout, c’est gratuit, il n’y a pas d’obligation de résultat derrière.

Pourquoi je vous aiderai gratuitement à gagner de l’argent ?

Si vous voulez être entrepreneur, oubliez le social. Parce que vous êtes seul et personne ne vous aidera.

Le jour où l’on vous contacte pour vous aider, c’est parce que l’on a besoin de vous, de se servir de vous, ou de vous vendre un truc.

Développez votre catalogue.

Constituez-vous rapidement un catalogue, de produits, comme des formations.

Ne passez pas un mois à créer la plus grosse formation possible, parce que si personne n’en veut, vous aurez perdu un mois. C’est ce que fait la majeure partie des vieux de la vieille.

Et au bout de plusieurs mois, ils se demandent comment ils vont bien pouvoir vendre leur produit, et se retrouvent à le brader ou à faire des promotions 3 fois par semaine, comme les sites e-commerce, les mêmes dont vous recevez chaque jour dans votre boite email leurs publicités de choses que vous n’avez pas vraiment besoin pour vivre.

Affiliation.

L’affiliation est un bon moyen de vendre des premiers produits quand on débute.

Mais si on est motivé, il est plus judicieux de créer ses propres produits rapidement, et de les mettre en affiliation, plutôt que d’essayer de vendre des vieux PDF sur des plate-formes sans intérêt.

Les Youtubeurs et Youtubeuses ne font que de la promotion d’affiliation justement, vers des plate-formes partenaires, et il faut des centaines de milliers de vues par vidéos pour bien gagner sa vie.

Méthode des loosers.

Sinon, si vous n’êtes pas convaincu que vous devez faire tout ce que je vous ai expliqué dans cet article, il ne vous reste plus que la vieille méthode des loozers, mettre de la publicité partout sur votre blog, et d’offrir un vieil ebook pour capturer le maximum d’emails (de gens qui ne vous achèteront jamais rien) pour ensuite, être frustré et retourner à l’usine, subir votre chef que vous détestez.

Formez-vous.

C’est le seul moyen pour ne pas être le dernier de votre catégorie à réussir.

La maladie de l’entrepreneur c’est de croire que seuls ses acquis suffisent à perdurer et de faire croitre leur entreprise.


Promotion en cours pour apprendre la vidéo, en cliquant ICI.